Vous êtes ici : 

Accueil > Jobs & Formation > S'orienter

S'orienter

Pas toujours facile de choisir sa formation et un métier pour l’avenir. L’orientation est pourtant une étape importante et intervient relativement tôt au cours de la scolarité (dès la troisième). Il est important de bien s’informer pour mieux choisir.

Après la 3ème

La troisième est la première étape d’orientation dans le cursus scolaire. Dès la fin du collège, tu dois choisir une orientation pour la suite de ta scolarité. Deux voies s’offrent à toi:

La filière générale et technologique

La filière générale et technologique permet de préparer un Bac général ou un Bac technologique en 3 ans en passant par une seconde. L’objectif de cette filière est de préparer les bacheliers à des études supérieures.

  • Les baccalauréats généraux
    Ils dispensent une culture générale et préparent à des études longues et généralistes.
    • littéraire (L)
    • scientifique (S)
    • économique et social (ES).
  • Les baccalauréats technologiques

    Ils dispensent des enseignements plus spécifiques sur les technologies appropriées à un domaine d’activité. Ils préparent plutôt à des études courtes.

    • Sciences et technologies industrielles (STI)
    • Sciences et technologies de gestion (STG)
    • Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S)
    • Sciences et technologies de laboratoire (STL)
    • Techniques de la musique et de la danse (TMD)
    • Hôtellerie
    • Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV)

La filière professionnelle

La filière professionnelle offre l’opportunité de suivre une formation professionnelle, souvent par alternance, tel qu’un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ou un Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP).

Ces filières alliant formation générale et professionnelle permettent une insertion plus rapide sur le marché du travail.

Ensuite, les titulaires d’un CAP ou BEP peuvent poursuivre leurs études pour obtenir un bac professionnel, un brevet professionnel, ou encore un brevet technique des métiers.
Ils ont également la possibilité, si leurs résultats le permettent de rejoindre la filière technologique. Des possibilités de spécialisation en un an existent après le bac pro.


Après le bac

Après un Bac général ou technologique, il y a plusieurs filières d’enseignement supérieur.

L’université

On distingue 9 grandes filières de formation universitaires : lettres et langues, sciences humaines et sociales, économie-gestion, administration économique et sociale, droit, sciences et technologies, arts, STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives), et théologie. Chacune de ces filières est ensuite divisée en mentions.

A la fac, on parle de semestres et la durée de cours hebdomadaire est comprise entre 15 et 20h. Les cours magistraux (CM) plus généraux et théoriques sont dispensés en amphithéâtre. En parallèle, des cours de travaux dirigés (TD), ou travaux pratiques (TP) pour les filières plus scientifiques, regroupant une trentaine d’étudiants ont lieu dans des salles de classe et portent sur des études de cas concrets. Les partiels (examens de fin de semestre) permettent d’évaluer les connaissances acquises au cours du semestre et d’attribuer des crédits (ECTS) pour chaque unité d’enseignement (UE). Des contrôles continus ont lieu durant le semestre et entrent en compte dans la notation finale.

En théorie, l’université est accessible à tous les bacheliers. Il existe néanmoins des sélections à l’entrée pour certaines filières très convoitées.

L’université propose des diplômes de recherche correspondant à la voie classique, mais également des diplômes professionnels pour mieux préparer à l’insertion professionnelle.

  • Les diplômes universitaires :
    • La licence et la licence professionnelle (après un DUT ou un Bac +2) => niveau d’étude : Bac +3
    • Le master de recherche ou professionnel => niveau d’étude Bac +5
    • Le doctorat => niveau d’études : Bac +8
  • Attention :

    L’université est accessible à tous, cependant tout le monde n’est pas armé pour réussir dans cette voie. Il s’agit de se prendre en main et de s’imposer une discipline pour assister aux cours, même si aucun contrôle de présence n’est effectué (sauf en TD) et d’être autonome et régulier dans le travail. Les diplômes universitaires nécessitent donc une bonne organisation.

  • A savoir :

    Le système LMD (licence-master-doctorat) a été mis en place afin d’uniformiser les diplômes au niveau européen.

Le DUT à l’IUT

 

L’Institut universitaire de technologies (IUT) est rattaché à une université. Il prépare au diplôme universitaire de technologies (DUT) en deux ans. Cette filière propose une formation théorique solide, plus générale que le BTS, et tournée vers l’insertion professionnelle grâce à plusieurs stages en entreprise. Il permet d’acquérir un niveau d’études à Bac +2 et éventuellement de poursuivre les études dans l’enseignement supérieur (licence professionnelle, IUP, écoles d’ingénieurs…). Les heures de cours sont réparties, comme à l’université, entre cours magistraux (CM) et travaux dirigés (TD). L’accès en DUT se fait après le Bac et sur dossier.

Les domaines de formation sont divers et variés : gestion administrative et commerciale, gestion logistique et transport, statistique et traitement informatique des données, techniques de commercialisation, carrières juridiques, chimie, génie biologique, génie civil, informatique, réseaux et télécommunications…

  • Attention :

    Contacte l’IUT à l’avance (dès le mois de janvier) pour te renseigner sur les modalités de candidature et d’inscription pour ne pas rater la date limite de dépôt des dossiers.



Le BTS

 

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) est un diplôme professionnel, également axé sur l’insertion professionnelle. Il correspond à un niveau d’étude Bac +2. L’admission se fait sur dossier (à partir des notes de première et des deux premiers trimestres de terminale) après l’obtention du Bac. Au cours de cette formation, plusieurs stages en entreprise sont proposés aux élèves.

Le rythme de travail est soutenu, entre 30 et 40 heures de travail hebdomadaires, et la formation est très encadrée (contrôle de présence). Des devoirs sur table sont organisés régulièrement. L’évaluation a lieu en contrôle continu auquel s’ajoutent des examens terminaux. Le BTS en poche, tu peux choisir soit de rentrer sur le marché du travail, soit de continuer tes études dans les filières de l’enseignement supérieur.

  • A savoir :

    Certains établissements privés acceptent des non-bacheliers pour préparer un BTS en alternance. Là encore, la sélection se fait sur dossier.

  • Attention :

    Il faut te renseigner à l’avance (dès le mois de janvier) auprès de la section de technicien supérieur (STS) et prendre connaissance des modalités de candidatures et d’inscription pour ne pas rater la date limite de dépôt des dossiers.




Les classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E) et les grandes écoles

Tu as réussi le Bac avec brio ? Pourquoi ne pas continuer sur cette lancée pour intégrer une grande école ? Economique, commerciale, littéraire, ou scientifique, il y en a pour tous les goûts !

L’entrée dans les grandes écoles est très sélective. Outre le dossier scolaire, la sélection se fait également sur concours. Ces concours supposent entre autre une bonne culture générale et des compétences certaines en langues. Pour préparer les concours, il est nécessaire de suivre un entraînement spécifique dispensé exclusivement par les classes prépas (dans une moindre mesure à l’université, même si cette filière peut aider à accéder à ces écoles prestigieuses).

Pour réussir dans cette voie de l’excellence, il est primordial d’avoir un dossier solide mais aussi de faire preuve d’une détermination sans faille. Ces formations sont très encadrées et exigeantes.

  • A savoir :

    C’est une filière élitiste du fait des coûts d’inscription et de scolarité élevés. Mais tu peux solliciter des aides telles que les bourses de l’enseignement supérieur sur critères sociaux et des bourses au mérite. Cela pourra t’aider à financer tes études.

    Exemples de grandes écoles : Ecole Normale Supérieure, Ecole de commerce, Ecole d’ingénieur, Ecole des Mines, Polytechnique, Sciences Politiques (IEP)… Il existe aussi de nombreuses écoles spécialisées dont l’admission est sélective. C’est le cas des écoles de communication, d’architecture, d’arts, de vétérinaire…


Le choix de l’alternance

L’alternance allie formation théorique à l’école et formation pratique en entreprise. Selon les cursus, tu as donc 2 jours d’école et 3 jours en entreprise, ou alors 1 semaine à l’école puis 3 semaines en entreprise. Cela permet d’acquérir une expérience professionnelle favorisant ainsi l’accès à l’emploi au terme de la formation. Les Certificats d’Aptitude Professionnelle (CAP) et les Brevets d’Etudes Professionnelles (BEP) proposent généralement une formation par alternance. Mais de plus en plus de diplômes se veulent professionnalisant quelques soient les filières (exceptés les domaines de la médecine, de la pharmacie, du droit et les classes prépas). C’est le cas notamment des licences professionnelles, des masters professionnels, mais aussi des BTS et de certaines grandes écoles qui plébiscitent ce mode de formation.

L’alternance est considérée comme un passeport pour l’emploi. Les apprentis arrivent sur le marché du travail avec quelques années d’expérience. Au sein de l’entreprise, l’apprenti est considéré comme un salarié à part entière. Il touche donc un salaire (un certain pourcentage du SMIC en fonction de son âge, la durée de sa formation et le diplôme préparé).

Si tu décides de suivre une formation par alternance, tu dois alors trouver une entreprise qui accepte de te former sur le terrain. Pour cela, envoie des lettres et des mails de motivation accompagnés de CV aux entreprises qui t’intéressent, et n’hésite pas à relancer les patrons. Tu peux également contacter les chambres de commerce et d’artisanat où certaines entreprises déposent des demandes d’apprentis. Une fois l’entreprise trouvée, un contrat est signé entre l’apprenti, l’entreprise et l’organisme de formation pour fixer les modalités de formation, précise le diplôme et indique le nom du tuteur d’entreprise chargé d’encadrer l’apprenti.

  • Attention :

    Assure-toi de signer ce contrat pour un métier et un poste qui t’intéresse et qui correspond à ta formation.

Formation tout au long de la vie

Si tu sors du système scolaire sans le Bac, d’autres alternatives de formation sont envisageables. Il en va de même en cas de reconversion ou de difficultés sur le marché du travail tout au long de la vie. Des organismes proposent des formations spécialisées.

C’est le cas des Greta, groupement d’établissements publics locaux d’enseignement, qui proposent des formations continues et des formations pour adultes dans divers domaines. Le pôle emploi peut également proposer des formations aux demandeurs d’emploi.

Contact : Greta Forez-Saint-Etienne
22 rue Louis Soulié
42042  Saint-Étienne
Tél. : 04 77 32 48 02
Fax : 04 77 32 37 16
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Web. : http://www.ac-lyon.fr/greta/for-se/

S’informer pour mieux choisir

Pour choisir la bonne voie, il est primordial de savoir où trouver les informations utiles. Il existe plusieurs structures d’information et de documentation pour aider les jeunes à s’orienter.

Le Centre d’information et d’orientation

Le CIO intervient auprès d’un public collégien, lycéen, étudiant, mais également auprès d’adultes sans qualification ou en phase de reconversion. Cette structure dispose d’une documentation complète sur les études, les formations, les qualifications et les professions. Elle met également à disposition du public des outils d’auto-documentation.

Des conseillers d’orientation-psychologues sont disponibles et disposent de connaissances précises sur le système éducatif et l’évolution du marché du travail pour délivrer des conseils individualisés en fonction des centres d’intérêt de chacun.

Contact : CIO Montbrison
Parc des Comtes de Forez
42600 MONTBRISON
Tél : 04 77 58 53 77
Mél : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Les missions locales et PIJ

Ces structures associatives accueillent les jeunes de 16 à 25 ans et les accompagnent dans les divers aspects de leur vie : logement, emploi, formation, santé, sport, loisirs…

Le personnel des missions locales a donc compétence pour t’aider et te conseiller sur l’orientation à suivre en fonction du métier que tu vises, ou de tes centres d’intérêt en vue de trouver un métier.

De même, les points d’information jeunesse (PIJ) sont habilités à conseiller les jeunes dans l’orientation et l’insertion professionnelle.

  • Contact : Mission locale du Forez
    Maison des permanences

    12 rue de la Préfecture
    42600 Montbrison
    Tél : 04 77 58 42 03
    e-mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

    Point d’Information Jeunesse (PIJ)

    Le Point d’Information Jeunesse de Montbrison
    5 rue de la République
    42 600 Montbrison
    Tél : 04 77 58 57 24

Les services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUIO)

Implantés au sein des universités, les SCUIO s’adressent plutôt à des étudiants, et dans une moindre mesure à des lycéens de terminale. Au même titre que les CIO, ils jouent un rôle de conseil et d’accompagnement dans l’orientation. Ils proposent ainsi aux étudiants une documentation vaste sur les différents débouchés possibles aux termes de leur formation, ou encore les diverses possibilités de poursuite d’études après un diplôme.

  • Contact : SCUIO Université Jean Monnet
    Maison de l'Université

    34 rue Francis Baulier
    42023 Saint Etienne cedex 2
    Téléphone : 04 77 42 17 16

Site web : www.univ-st-etienne.fr

L’Organisation Nationale d’Information sur les Enseignements et les Professions (ONISEP)

L’ONISEP est un établissement public sous la tutelle de l’éducation nationale. Il dispose de ressources extrêmement variées et diversifiées sur les formations et les métiers. Il édite régulièrement des brochures et des magazines d’information sur différents thèmes et domaines d’activité.
C’est une source d’information dense et très utile. Tu peux consulter ces documents dans les différents organismes d’orientation.

 
Contact | Le site de l'agglomération | Mentions légales | Partenaires